Préparer son potager au gel

Enfilez vos gants de jardinier et retroussez vos manches ! Voici des astuces pour se préparer à l’arrivée de l’hiver et prendre soin de son potager de façon naturelle.

Alors que le mercure chute et que le froid s’installe, il importe de préparer son potager au froid. Les longues semaines de l’hiver s’avèrent particulièrement ardues pour un potager.

C’est le temps de la récolte

Il reste encore beaucoup de légumes à récolter à cette période de l’année : légumes oubliés, derniers cucurbitacées, oseille, carottes, betteraves, etc.

Même si le froid s’installe, cela ne signifie pas pour autant que c’est la fin du potager. Cultiver un potager en hiver est possible (dans certaines zones géographiques), à condition de prendre certaines précautions. Protégez certains légumes que vous laisserez en terre dans un tunnel en plastique ou sous une serre : légumes à bulbes, salades d’hiver et choux.

Effectuer un grand nettoyage

En novembre, au potager, le temps est venu d’orchestrer un profond nettoyage.
  • Vidangez le système de récupération d’eau de pluie et mettez hors gel chacune des arrivées d’eau extérieures
  • Arrachez les végétaux morts ou ceux qui ont malencontreusement déjà gelé.
  • Retirez les feuilles mortes et faites un grand désherbage dans l’ensemble de vos carrés de potager.
  • Conservez les déchets organiques. Ils peuvent être ajoutés à la pile de compost.

À vos bêches ! Travailler la terre

Après avoir complètement débarrassé le sol des végétaux morts et mauvaises herbes, aérez la terre à l’aide d’une fourche bêche. Il n’est pas nécessaire d’aller en profondeur. Il suffit d’une vingtaine de centimètres pour que cette opération soit efficace.

Appliquer une couche de compost

Utilisez les matières de votre compostière qui sont parvenues à maturité pour les étaler sur le sol du potager. Cette couche nourricière permettra aux micro-organismes d’agir et rendre votre terre fertile.

Au cours de l’hiver, continuez d’alimenter votre compostière en y déposant vos déchets alimentaires quotidiens.

L’étape finale : une généreuse couche de paillage

Terminer vos préparatifs d’hiver en appliquant une épaisse couche de paillage sur l’ensemble du potager : paille, copeaux de bois, sciure, noyaux de fruits, etc. Cette couche protectrice est cruciale pour protéger son potager du gel : elle aura pour effet de garder la terre au chaud, en la protégeant de l’érosion de l’hiver, de la pluie et du gel. Le sol conservera ainsi un maximum de minéraux et les micro-organismes continueront de l’enrichir.
Pour en savoir plus :