Qu’est-ce que la permaculture 

Vous avez certainement déjà entendu parler de permaculture, sans réaliser que cela englobe de nombreux aspects. Voici un tour d’horizon de ce qui constitue un jardin en permaculture, possible dans toutes les régions comme en montagne.

Il faut être téméraire pour tenter de définir la permaculture !

Ce n’est pas quelque chose qui se définit facilement. Interrogez 100 permaculteurs, et vous obtiendrez autant de différentes définitions !

Voici quelques-unes des d!éfinitions de la permaculture :

  • Une méthode holistique et systémique de conception d’habitats humains, de même que de systèmes agricoles. Cela s’inspire de l’écologie naturelle (notamment le biomimétisme) et la tradition. (Définition Wikipédia)
  • Mode d’aménagement écologique visant la conception de systèmes autosuffisants fiables. (Définition Le Petit Robert)
  • Science de conception de cultures de systèmes agricoles humains et de milieux de vie, basée sur le savoir-faire de sociétés traditionnelles et les principes d’écologie. Cela a pour but de reproduire la stabilité, la diversité et la résilience des écosystèmes naturels.

Quelles sont les caractéristiques de la permaculture ?

La permaculture est caractérisée par trois grands principes, qui consistent à prendre soin de la terre, prendre soin des humains, de même que produire équitablement les ressources.

Choisir la permaculture, c’est tout mettre en oeuvre pour rendre la terre indéfiniment fertile. Cela implique de prendre en compte la biodiversité des écosystèmes.

C’est plutôt un ensemble de techniques, de comportements et de pratiques en symbiose avec la Vie. Cela requiert d’économiser l’énergie, notamment en réduisant sa consommation en carburant et en délaissant autant que possible le travail mécanique. Les surplus de récoltes sont partagés.

Pour ce faire, les permaculteurs ont recours à des notions d’écologie, de paysagisme et d’agriculture biologique. Ils sont des plus attentifs aux interactions entre l’écosystème et les saisons, afin d’en assurer la pérennité. Ils n’analysent pas les éléments individuellement, mais plutôt dans leur ensemble.

Au final, il s’agit de concevoir une agriculture intelligente, avec des coûts minimaux, qui ne causera pas de destruction de l’environnement. La permaculture se pratique par tous et chacun.

Pour en savoir plus :