Quels légumes cultiver en montagne

Il importe de sélectionner des espèces et variétés de légumes à cycle court pour le potager en montagne. Les légumes rustiques adaptés au nord de l’Europe conviennent également. Toutefois, certaines cultures sont à proscrire, comme le melon et l’aubergine. Zoom sur les légumes adaptés à la montagne.

Quels sont les meilleurs légumes à cultiver en montagne ?

La culture potagère à une altitude d’environ 1 100 mètres, comme dans le Haut-Jura, requiert de sélectionner judicieusement des variétés de carottes, choux, navets et autres légumes adaptés pour ces conditions particulières.

Cela nécessite aussi de semer à des dates spécifiques, en surveillant attentivement la météo pour éviter les risques de gel.

AVANT LE 1ER AVRIL, ÉVITER : laitues, épinards.

AVANT LE 20 MAI, ÉVITER : cucurbitacées comme les potirons et courgettes, solanacées tels que piments et tomates.

À PROSCRIRE : melons, pastèques et aubergines, car leur cycle végétatif est trop long et cela requiert de la chaleur.

Préconiser les variétés de légumes locales et à cycle court

Sélectionnez des variétés de légumes locales ou variétés d’hiver reconnues pour leur résistance au froid précoce.
  • Les carottes de Meaux ou de Colmar conviennent pour le potager de montagne.
  • Piment de Bresse à petits fruits, provenant de l’Ain.
  • Tomates Carmello (Syngenta), Trésor (Clause), ou Montfavet H 63 5 (Inra).
  • Les choux se cultivent très bien en montagne, en autant que l’on sélectionne des variétés précoces, ou de conservation pour être cueillis en hiver.
  • Concernant les légumes feuilles, les chicorées Bordeaux ou Cornet d’Anjou sont très résistantes au froid, de même que les bettes à cardes.
  • Les haricots verts et radis ne résistent pas au froid mais peuvent être cultivés, étant donné leur cycle court.
  • Quelques autres variétés de légumes locales complètent une culture montagnarde, comme le poireau Géant d’hiver ou Bleu de Solaize, le persil et le navet blanc dur d’hiver.
Pour en savoir plus :