Les jardins partagés en ville

Si les espaces de verdure étaient auparavant le seul apanage des zones rurales, de nos jours, ils viennent à l’assaut des villes. Pour mieux profiter des jardins partagés, vous pourrez cultiver toutes sortes de végétaux, pour assurer votre propre consommation, à l’instar d’avoir un jardin potager en ville.

Caractéristiques des jardins partagés

Par définition, ce genre d’espace de vie est un endroit écologique de rencontres entre des générations et des cultures différentes où règnent la convivialité et les échanges amicaux et fraternels. Mais les caractéristiques des jardins partagés reposent surtout sur les différentes sortes de cultures agricoles que les participants ou occupants différents cultivent dans un même endroit, comportant des zones séparées et dans un seul but commun : une meilleure gestion écologique et respect de l’environnement.

 Les récoltes sont d’autant plus favorisées par l’utilisation, d’un commun accord des participants, d’engrais organiques et biologiques, au détriment des substances chimiques et autres pesticides.

De même, pour participer aux jardins partagés en ville, vous pourriez développer du compost de proximité en cultivant des essences particulières favorables à ce faire.

Avantages de participer aux jardins partagés en ville

  • Pratiquer une culture locale et consommer localement
  • Échanger des expériences entre participants
  • Adopter des cultures qui respectent l’environnement
  • Participation à l’équilibre de l’écosystème et de la biodiversité dans la ville
  • Apporter la verdure dans le milieu urbain
  • Utilisation d’engrais économique et biologique telle que des déchets de cuisine
  • Plaisir de cultiver soi-même les produits que l’on souhaite obtenir : fruits, légumes, fleurs, plantes vertes ornementales?
  • Tous les endroits sont bons, en ville, pour profiter des jardins partagés : place publique, cour, enclos, ou même sur la toiture d’un immeuble.
Pour en savoir plus :