Cultiver sur les toits

Cultiver sur les toits est en train de devenir une véritable tendance, surtout dans les milieux urbains. Si la toiture verte permet de disposer d’un toit à isolation renforcée et d’enrichir la biodiversité en pleine ville, aménager un potager sur les toits offre bien plus d’avantages. Un tour sur les cultures sur les toits ! Vous avez envie d’avoir un jardin potager en ville, pourtant vous ne disposez même pas d’un petit bout de terrain ?

Les cultures sur les toits : les points essentiels

Cultiver sur les toits permet de bénéficier de nombreux avantages, à n’en citer que la revalorisation d’anciennes variétés de légumes ou encore de produire ses propres légumes et réduire ainsi ses empreintes écologiques. Cependant, les cultures sur les toits nécessitent avant tout la prise en compte de la portance du toit, de sa surface exploitable ou encore de sa pente qui doit être compatible à la culture.

Mais encore, aménager un potager sur les toits exige davantage de connaissances sur la sélection de plantes et légumes qui peuvent s’y retrouver. Avant de se lancer alors dans le jardinage sur les toits, mieux vaut prendre conseil auprès d’un professionnel.

Aménager un potager sur les toits : les techniques de culture

Les cultures sur les toits sont aujourd’hui de plus en plus prisées et ce n’est pas sans raison. En effet, les nombreux atouts d’un potager sur les toits s’avèrent des plus bénéfiques, malgré le fait que l’installation exige certaines normes et des techniques de culture assez spécifiques.

Il faut prendre en compte que les jardins sur les toits sont plus exposées au vent et au soleil, d’où l’intérêt de choisir et de disposer les plantes en fonction. Renseignez-vous auprès d’un professionnel pour en savoir davantage sur les méthodes de jardinage sur le toit pour réussir un tel projet.

Pour en savoir plus :