Avoir un potager modulable

Avoir un potager dans la région sud-ouest n’a jamais été aussi accessible et facile. Une grande variété de produits de très bonne qualité sont disponibles sur le marché et il existe plusieurs potagers différents : carré préfabriqué, carré sur roulettes ou sur pieds, pots, jardinières, bacs, potagers verticaux, etc.

Déplacer ses plantations

Le principe du carré de potager sur roulettes ou sur pieds consiste à disposer d’un élément pratique et design, qui peut être déplacé à sa guise pour gagner de l’espace ou pour développer un espace multifonctionnel. Par exemple, un carré sur roulettes est positionné pendant le jour afin que les plantations bénéficient d’un maximum d’ensoleillement, et le soir, celui-ci est déplacé pour déguster un repas sur le balcon ou la terrasse avec quelques amis ou en famille.

Les fabricants conçoivent de plus en plus de carrés de potager, jardinières et accessoires multifonctionnels. Ces objets pratiques comportent des espaces de rangement ou permettent plusieurs activités, comme une tablette amovible de coin repas intégré à une jardinière permettant d’y cultiver des herbes aromatiques.

Le carré préfabriqué est intéressant, car il peut être mis en place rapidement, au sein d’un jardin, sur une terrasse et même sur un balcon.

Moduler son potager

Les jardiniers urbains s’approprient de nombreuses techniques pour optimiser leurs cultures. Moduler son potager consiste à adapter ses cultures selon ses besoins pour en augmenter l’efficacité et la productivité.

Dans les petits espaces, pour cultiver un maximum de légumes, fines herbes et petits fruits, les jardiniers modernes parviennent à produire régulièrement, par exemple, sans que toutes les laitues parviennent à terme en même temps. Ils modulent leurs plantations afin de disposer d’un vaste choix, sans que cela ne nuise à leur récolte.

Aussitôt une plante cueillie, une autre d’une variété différente est plantée à sa place. La technique de rotation des cultures est adaptée à plus petite échelle. Les apports de compost sont pris en compte à la bonne dose. Le potager est organisé au mieux de l’espace disponible, mais aussi de son temps.

S’inspirer de la culture en planches

Le bon vieux système, pratiqué avec succès pendant des générations, de cultures en planches, est modulé pour s’adapter à la commodité des potagers urbains.

Le principe de la culture en planches a l’avantage de s’appliquer à toutes les tailles de jardins. Cette technique permet d’assurer une production régulière pour une famille de quatre individus. Les jardiniers notent soigneusement dans un carnet leurs cultures afin d’assurer une cohérence à leur rotation des cultures.

Alors que chaque planche, dans le système traditionnel, tenait sur environ 7 m de longueur par 1,1 m de largeur, les jardiniers urbains transposent ce système dans un carré préfabriqué ou d’autres surfaces cultivables, comme des bacs ou des pots déplaçables. Le principe est transposé : une plante pour chaque espace de 30 centimètres carrés. Certains juxtaposent même une plante de petite taille avec une plante grimpante dans chaque carré.

Un potager qui ne manque pas de pot !

Il n’y a rien de tel que des dizaines de pots de diverses dimensions pour installer un potager sur une terrasse, un patio, ou un petit balcon. Les pots ont l’avantage de pouvoir être utilisés dans des endroits peu adaptés à la culture de plantes comestibles. Ces surfaces, généralement incultivables, sont facilement mises en place. Il suffit de se procurer des pots, les remplir de terreau, y semer des graines, ou y planter des légumes et fines herbes. Et le tour est joué !

Ce type de potager modulable convient bien aux personnes à mobilité réduite, ou qui ont des problèmes de dos. De nos jours, avec un carré de potager sur pied, il n’y a même plus besoin de se pencher pour jardiner ! La terre est accessible à la hauteur des mains.

Un autre avantage avec un potager modulable est qu’un potager peut être aménagé, même si le sol est contaminé.

Un potager modulable, c’est aussi une installation de plantations sur un trottoir, dans une entrée de garage, dans un escalier, ou encore au abords d’une piscine.

Il est même possible de disposer des pots contenant des cultures potagères dans une plate-bande, ou autour de carrés de potager. Vous n’avez pas de pots ? Utilisez les tiroirs d’une vieille commode et recyclez-les pour créer un potager étagé !

La tendance actuelle est d’aménager un potager sur le toit d’un garage ou d’un immeuble. Il n’y a vraiment plus de limite à ce que l’on peut faire pour aménager un potager.

Au cours des prochaines années, alors que les changements climatiques s’intensifieront, les jardiniers et fabricants déploieront leur imagination et feront preuve d’une très grande créativité pour instaurer de nouvelles solutions pour moduler des potagers urbains.

Pour en savoir plus :